Déontologie de la voyance

Charte de la voyance

La déontologie de la voyance a été établie pour moraliser le milieu de la voyance. Voyance Natasha Médium pratique la voyance professionnelle en accord avec cette déontologie de la voyance. Une charte que vous pouvez découvrir sur deux pages.

Nous vous invitons à lire la déontologie de la voyance avant toute approche auprès d’un voyant ou un centre de voyance, ainsi qu’en cas de doutes concernant le bien fondé de la morale de ces derniers. Nous précisions également que notre cabinet de voyance (ce qui implique la totalité de notre équipe de médiums) ne pratique pas de travaux occultes, ne vend aucune forme de magnétisme ou tout autre pratique qui tendrait à vendre des « déblocages ».

Avant d’entrer en voyance privée, nous vous invitons à préciser le budget ou le temps que vous ne voulez pas dépasser. Le médium qui traitera votre voyance vous préviendra alors lorsque le temps imparti sera écoulé. En ce qui concerne les personnes sujettes à l’addiction ou ne sachant pas gérer leur consommation, nous les encourageons à nous envoyer un email clair et concis nous demandant de les restreindre un temps donné ou à vie.

A notre niveau, c’est le mieux que nous puissions faire. Et pour finir avant la lecture de la déontologie de la voyance, nous vous rappelons que si cette charte de la voyance a été écrite, c’est bien pour que vous sachiez ce qu’un voyant sérieux. Une voyante honnête se doit et ne doit pas faire. Mais vous êtes la principale personne à devoir rester vigilante.

Déontologie

Préambule

Afin de moraliser la Profession des arts Divinatoires, éviter les dérives multiples qui découlent de ces pratiques où n’importe qui peut devenir du jour au lendemain médium, voyant, astrologue, mage, sorcier…, l’Institut National des Arts Divinatoires (INAD), qui est une association d’information, de prévention et de protection contre les Abus et les Excès de la profession, propose, à l’intention des praticiens désirant instaurer des rapports satisfaisants avec les consultants et dans l’intérêt de tous, cette Charte Morale et Professionnelle.
Aussi, pour éviter que des consultants ne soient abusés par certains professionnels douteux et par les multiples publicités à caractère mensonger, cette Charte, appliquée et respectée par tous, serait en mesure d’offrir une garantie contre les débordements abusifs qui discréditent l’ensemble de la profession. Tout Praticien ayant souscrit de plein gré à l’acceptation de la présente Charte Morale et Professionnelle s’engage sur l’honneur à en respecter les dispositions et à exercer son activité avec sérieux, honnêteté et loyauté afin de satisfaire au mieux les consultants qui feront appel à ses services.

Exercices des Arts Divinatoires

Tout praticien s’engage à exercer son activité avec sincérité, loyauté et objectivité. Tout praticien désirant exercer un art divinatoire à des fins professionnelles doit au préalable et en fonction de son statut satisfaire à toutes les formalités légales et réglementaires d’accès aux professions industrielles et commerciales et à effectuer les déclarations imposées par la loi ou les règlements auprès des organismes sociaux et fiscaux compétents.
Tout praticien des arts divinatoires s’engage à faire un travail et des études individuelles personnalisées. A défaut lorsque le travail ou une partie du travail n’est pas personnel (dans le cas, par exemple, du recours à un logiciel), le praticien s’engage à en informer ses clients.

Obligation de moyens

Le praticien des arts divinatoires n’est tenu qu’à une obligation de moyens (utilisation de ses connaissances, de son savoir, de son don…)
Dans le domaine des arts divinatoires, cette obligation de moyens interdit au praticien de faire état de certitudes, de garantir la réalisation certaine d’évènements ou la justesse de ses prédictions. Dans le domaine des pratiques occultes, cette obligation de moyens interdit au praticien de promettre ou garantir un résultat. Le consultant a droit au remboursement des sommes éventuellement versées à défaut de réalisation du résultat garanti ou promis.

Travaux Occultes

Le praticien s’engage à n’effectuer aucun travail occulte (désenvoûtement, sorcellerie, magie noire). Toute prestation autre qu’une activité de consultation, fournie à un client par un praticien, doit faire l’objet d’un contrat écrit, signé par les deux parties et mentionnant la nature de la prestation et son prix.

Voir la Charte morale et professionnelle des praticiens de l’astrologie et des arts divinatoires

Laisser un commentaire